Pourquoi s’envoie-t-on (vraiment) des sextos ?

Pourquoi s’envoie-t-on (vraiment) des sextos ?

Young couple man and woman intimate relationship on bed feet

Entre les températures extérieures, les rencontres estivales et la distance qu’impose parfois les vacances entre deux cœurs épris, les sextos sont au sommet de leur forme. Mais que se cache-t-il derrière nos messages coquins ? Une étude nous apprend que les textos à caractère sexuel ne servent pas seulement à exciter sa ou son partenaire.

Les sextos – pour la contraction des termes sexe et texto – sont des messages coquins. Des messages qui dévoilent nos pensées les plus intimes et ont pour objectif de faire monter la température. Parfois doux (j’ai envie de toi), parfois plus crus (bip-bip), ils permettent de booster l’excitation à distance pour une partie de sexe virtuel, ou bien de préparer le terrain à quelques heures des retrouvailles. Jusqu’ici, tout va bien. Mais une étude menée par le département des sciences psychologiques de la Texas Tech University va plus loin. Selon les chercheurs, nous n’envoyons pas seulement des sextos en guise de préliminaires. Les messages érotiques jouent deux autres rôles. Lesquels ?

Le rôle des sextos dans la relation : faire monter l’excitation… mais pas que

Roulement de tambour. Si nous envoyons des SMS coquins, c’est certes pour titiller le désir de sa ou son partenaire (et le sien par la même occasion), mais c’est aussi pour se rassurer quant à sa relation… Il suffirait d’un petit coup de mou (ou de doutes) pour se lancer : en rédigeant un sexto synonyme de plaisir et de complicité, mais surtout en obtenant une réponse similaire, on s’apaise. C’est un peu comme envoyer un « Je t’aime » et guetter le « Moi aussi je t’aime » pour mieux dormir.

Mais ce n’est pas tout… Les chercheurs ont identifié une troisième motivation à l’envoi du texto, légèrement manipulatrice ! On enverrait des sextos pour pouvoir demander une faveur ensuite. Un petit message bien pensé, qui a pour but d’attendrir l’autre et de le faire céder (pour cette sortie au restaurant ou pour qu’il fasse la vaisselle)… Comme quoi, les sextos ne riment pas qu’avec sexe, désir et chaleur !

Côté boutique

Abonnez-vous à notre newsletter

S’abonner