Le désir et le plaisir sexuels

Le désir et le plaisir sexuels

Les notions de plaisir sexuel et désir sexuel sont parfois confondues. Lorsque l’on ressent du désir sexuel, cela signifie que l’on a envie de faire l’amour avec une personne. Le désir sexuel se traduit par des signaux physiques (lubrification, érection…). Lorsque l’on ressent du plaisir sexuel, cela signifie que nous éprouvons des sensations agréables lors du rapport sexuel. C’est donc « l’aptitude » à accéder à ces sensations.

Le désir sexuel n’est ni constant, ni automatique. Il peut aller et venir. Il dépend des variations hormonales dues à certaines périodes de la vie (cycle menstruel, ménopause, andropause…) mais résulte également de paramètres comportementaux, émotionnels et relationnels (stress, fatigue, charge mentale, ennui, problèmes de couples…). Il existe diverses solutions pour réveiller son désir quand celui-ci flanche. En premier lieu, il est intéressant de questionner la source et de se pencher sur le souci. Ensuite, il est possible de plonger dans son imaginaire érotique, de se masturber, de redécouvrir son corps, de communiquer avec son partenaire ou encore, le cas échéant, de consulter un professionnel.

Le plaisir sexuel est quant à lui une clé de l’épanouissement sexuel. Il est possible de l’améliorer en partant à la rencontre de son corps, seul.e ou à deux. Pour cela, la pleine conscience (le fait de se concentrer sur les sensations en cours) est un très bon outil. On citera également la masturbation comme voie de découvertes, l’usage des sextoys pour explorer de nouvelles zones érogènes, ou encore la respiration, réflexe qui invite à la détente et permet de mieux savourer le moment intime. La communication dans le couple est aussi indispensable : partager ses envies et ses limites offrent de nouvelles sources de plaisir.