Stimuler le clitoris

Comment stimuler le clitoris ?

Comment stimuler le clitoris ?

Stimuler le clitoris

Organe sexuel dédié au plaisir, le clitoris possède près de 10 000 terminaisons nerveuses. Autant dire qu’il peut nous amener loin, très loin. Six secrets pour stimuler le clitoris et rencontrer un plaisir inouï.

 

Avec les doigts ou la main

Evidemment, la stimulation manuelle est la plus fréquente. Que l’on s’offre du plaisir solitaire ou que l’on partage un moment intime, les doigts permettent une exploration en douceur de la zone clitoridienne. C’est l’occasion d’identifier ses petites lèvres, ses grandes lèvres, le vestibule vaginal puis le clitoris lui-même, source infini de plaisir. Tourner autour fait monter l’excitation, tandis qu’un attouchement trop soudain peut refroidir. La douceur est donc de mise pour un réveil pas à pas, jusqu’à sentir le clitoris entrer en érection. L’humidité aussi a son importance : on peut alors mouiller son doigt, utiliser un lubrifiant à base de silicone ou tout simplement laisser grimper l’excitation jusqu’à ce le vagin offre une lubrification naturelle. Quant à la main entière, elle intervient pour faire très légèrement pression, mais aussi former des petits ronds.

Avec un jouet érotique

De nombreuses femmes utilisent des sextoys pour se masturber et stimuler le clitoris, seules ou au sein du couple. Très fréquemment munis de vibrations, les jouets pour adultes proposent des sensations intenses. L’orgasme peut survenir très rapidement, la stimulation étant rapide et efficace. Beaucoup de femmes jouent puis s’accordent une pause pour de nouveau utiliser leurs doigts. Une façon de ralentir la montée et de créer davantage de tension sexuelle. Les sextoys sont une excellente façon de découvrir son corps, de se familiariser avec le rythme auquel le plaisir grimpe et s’installe, pour ensuite jouer à sa guise sur le chemin de la jouissance.

Par frottement

Lorsque les jeunes femmes découvrent leur corps et s’adonnent à l’autoérotisme, elles se frottent généralement à un objet tendre, comme un oreiller, le matelas, même une peluche. Souvent, elles serrent les jambes afin de replier le clitoris sur lui-même, le confiner au sein de la vulve, pour davantage d’excitation. Les frottements permettent de gérer parfaitement la pression, le mouvement et le rythme. Lors d’un rapport sexuel, pour stimuler le clitoris, on peut se frotter contre le pubis de son partenaire, aussi sur sa cuisse lors de préliminaires. Un moyen de ne pas abandonner son clitoris lors d’une stimulation vaginale. Il n’est pas moins bien, moins plaisant, et n’est pas seulement utile aux préliminaires.

Avec la langue

Le cunnilingus offre un plaisir humide, très agréable. Tout comme les femmes apprécient très souvent le plaisir clitoridien sous la douche, via la pression de l’eau. Embrasser le clitoris, le lécher, est un art qui se pratique tout en douceur. On choisit une position dans laquelle on se sent complètement à l’aise. On ferme les jambes ou bien les écartent. On relâche la tête en arrière pour s’abandonner ou on regarde la scène pour éveiller ses sens et s’exciter visuellement. Tout est permis. L’idéal est de prendre son temps, de ne jamais presser le cunnilingus, acte très sensuel pendant laquelle on peut stimuler d’autres zones érogènes, comme l’entrée du vagin ou les seins, en proposant des pauses.

Avec le pénis

Durant les préliminaires ou pendant l’acte sexuel, le pénis peut stimuler le clitoris. Le gland est également très sensible et serait composé d’environ 4000 terminaisons nerveuses. Cette pratique est un délice pour les deux partenaires. Au-delà des sensations éprouvées – résultat de la rencontre entre deux parties du corps très fines – la dimension érotique de ce geste promet énormément d’excitation. Autrement dit, c’est l’idée même de frotter le gland contre le clitoris qui nous fait entrer dans un monde fantasmatique. On visualise la scène, ou bien on la regarde, et on prend conscience d’être au cœur même du plaisir sexuel.

Via le vagin

Longtemps, nous avons classé le plaisir féminin en un orgasme clitoridien et un orgasme vaginal. Or, le plaisir féminin est un tout. Il n’existe « qu’un » orgasme, vécu différemment selon les femmes, les heures, les circonstances, et les caresses. On parle alors de stimulation externe et de stimulation interne. Le clitoris est certes visible, mais il mesure en réalité dix centimètres. Il est composé de racines qui entourent le vagin. Le fameux point G, selon les dernières recherches, ne serait finalement un point précis en contact avec le clitoris. Stimuler l’entrée du vagin, sans grand va-et-vient et sans chercher la profondeur, mais en caressant les parois, serait donc le moyen de stimuler son clitoris sous un autre angle pour un plaisir global et puissant.

Découvrez ” The Amazing!”, notre stimulateur de clitoris pour un plaisir garanti !

Côté boutique

Abonnez-vous à notre newsletter

S’abonner