7 chiffres inspirants sur les sextoys

7 chiffres inspirants sur les sextoys

7 chiffres croustillants sur les sextoys qui font réfléchir

L’institut de sondage IFOP a réalisé début 2017 une grande enquête pour Marc Dorcel sur les Français et les sextoys. Voici 7 chiffres parlants sur l’utilisation des jouets érotiques aujourd’hui, qui risquent au passage de grandement vous inspirer !

 

49% des Françaises admettent avoir déjà utilisé au moins un sextoy au cours de sa vie

La moitié des Françaises a déjà utilisé un sextoy une fois dans sa vie ! Et le plus intéressant, c’est de jeter un œil en arrière : en 2012, elles étaient 37%, en 2009, 14%. Autrement dit, l’usage du sextoy s’est banalisé. Un plaisir de plus en plus assumé, qui s’invite logiquement dans notre lit.

53% des Françaises ayant déjà utilisé un sextoy sont parisiennes

Pourquoi ? Parce que Paris est (un peu trop) le centre du monde ? La réponse est ailleurs. Un sondage IFOP réalisé pour CAM4, début 2017 lui aussi, révélait que la vie sexuelle des parisiens était plus libérée qu’en province. Une capitale érotique, curieuse et testeuse… où le sextoy semble avoir trouvé son marché.

65% des femmes estiment que le sextoy contribue à leur bien-être sexuel

Chose sûre, si tout le monde ne trouve pas son compte en jouant avec un sextoy, ce dernier ne fait pas de mal. Il aide à mieux découvrir son corps et aller à la rencontre de nouvelles sensations grâce à un tas d’innovations : vibrations à plusieurs vitesses, chaud, froid… Les utilisatrices sont convaincues en grande majorité.

38% atteignent l’orgasme plus facilement avec un sextoy qu’avec leur partenaire

Un chiffre qui peut déranger mais ne doit pas. Si les femmes jouissent mieux seules et avec un jouet, c’est parce qu’elles connaissent leur corps et écoutent leurs sensations. En couple, la dimension de partage apporte une autre forme de plaisir : nous sommes moins concentrés sur nous-même. Rappelons que selon une étude IFOP sur l’orgasme en 2015, les Françaises décrétaient les rapports sexuels trop phallocentrés, c’est-à-dire basés sur la pénétration. En solo, l’occasion d’être focus sur le clitoris permet de jouir plus vite, plus souvent.

75% des femmes et 81% d’hommes seraient prêts à utiliser un sextoy si on leur en offrait un

Que dire ? Que si vous avez très envie d’essayer les jouets pour adultes, les chiffres vous soufflent à l’oreille que c’est le bon moment…

2/3 des françaises achètent sur le web

Une question de discrétion. Pas simple d’affronter le caissier, les mains tremblantes et les joues rouges. La toile sauve alors les plus timides d’entre nous mais inutile de s’en faire en boutique : il n’y a aucune honte à avoir et les vendeurs sont là pour ça ! On note également que la possibilité de se procurer un sextoy en ligne a contribué à la démocratisation du jouet.

45% des individus interrogés ont déjà utilisé des sextoys à deux

Et c’est plus que la part de personnes en utilisant en solo (29%) ! On peut enfin chasser cette idée reçue qui voudrait que le sextoy soit un jouet pour célibataire en mal d’amour et en manque de sexe. On s’amuse davantage en couple : le jouet pour adulte pimente les relations.

En savoir plus sur l’enquête IFOP pour Marc Dorcel « Les Français et les sextoys » réalisée en 2017 (http://www.ifop.com/media/poll/3648-1-study_file.pdf)

Côté boutique

Abonnez-vous à notre newsletter

S’abonner