6 conseils coquins pour une fellation bien réussie !

6 conseils pour réussir une fellation

6 conseils coquins pour une fellation bien réussie !

6 conseils pour réussir une fellation

La fellation, c’est bien, mais on se demande parfois si ça ne pourrait pas être encore mieux. Sans pression aucune (il n’existe pas de diplôme de la meilleure fellation), voici 6 petits conseils en or pour procurer davantage de plaisir à votre partenaire.

1. On aime ça !

C’est en prenant du plaisir soi-même qu’on en offrira à notre partenaire. Pourquoi ? Parce que si la fellation nous excite il le sentira et sera d’autant plus excité. Autrement dit, c’est l’histoire d’un cercle vertueux. Cependant, rappelons qu’il est inutile de se forcer : si on préfère bouder la fellation, alors boudons-la. Et si on veut apprendre à l’aimer alors on prend le contrepied de ce qui nous déplait : trop soumise ? L’homme s’allonge, on se met sur lui. Trop égoïste ? On propose un 69 pour un plaisir partagé…

2. On salive

Les parties génitales aiment… l’humidité. Facteur d’excitation à ne pas négliger ! Alors discrètement, on salive encore et encore. Ou bien, on opte pour un lubrifiant, effet garanti !

3. On abandonne les gestes mécaniques

 

La fellation n’est pas une affaire de « je rentre, je sors », sinon on s’ennuie rapidement. On masturbe donc notre partenaire avec la main, avant d’y remettre la bouche, et ainsi de suite. On peut aussi s’amuser à lécher son pénis, depuis la racine jusqu’au gland. Et puis parfois on va vite, parfois on ralentit… En changeant de rythme et en jouant, on se régale tous les deux.

4. On range ses dents

Un conseil, une ligne : attention aux vilaines dents qui peuvent faire mal !

5. On insuffle du changement !

Et si on allait sur le canapé ou sous la douche ? On se ruine à payer un appartement, profitons-en pour le redécouvrir sous un nouvel angle. Idem concernant les positions : tantôt soumise, tantôt dominatrice, on s’amuse à varier les acrobaties pour donner à la fellation un petit rafraîchissement !

6. On regarde notre partenaire

Tout dépend de notre degré de timidité et la lumière dans la pièce (oui parce que dans le noir, on peut toujours se regarder, on ne verra pas grand-chose) mais une petite œillade coquine, ou bien romantique, ça fait du bien… Et si on n’ose pas, alors on ferme les yeux. A chacun son truc.