3 trucs pour multiplier les sensations au lit

3 trucs pour multiplier les sensations au lit

GOLIATE-3-trucs-pour-multiplier-les-sensations-au-lit.

Prendre du plaisir, c’est bien, mais prendre encore plus de plaisir, c’est mieux. Comment transformer nos sensations en extraordinaire ? Nos conseils.

Respirer

Au quotidien, nous respirons vite et mal. La faute au stress, à la précipitation. Or, pour se recentrer, retrouver son calme intérieur et se connecter à l’instant présent, bien respirer est essentiel.

Et c’est plutôt simple : on apprend la respiration ventrale et on expérimente au lit, pour des sensations toujours meilleures. Ainsi, on inspire par le nez, lentement, puis on expire par la bouche, comme si on soufflait dans une paille. Un peu comme au sport. Après un entraînement en journée, pour s’apaiser et s’alléger, on essaie pendant le sexe. Tout de suite, corps et tête se connectent, et nos ressentis sont plus marqués, plus précis.

Utiliser ses cinq sens

Faire l’amour en pleine conscience ouvre la voie du plaisir. Pour cela, en plus de respirer et de s’ancrer dans l’instant, on utilise nos cinq sens. Que vois-je, que sens-je ? Et puis, comment est sa peau quand je la touche ? Et le contact de sa main sur mon sexe, ça donne quoi ? Et le goût de sa bouche, et la vibration de ses cris ? On se rapproche instantanément de sensations plus franches, car on prend le temps de les interroger. En plus, on focalisant notre attention sur ce qu’il se passe, se joue et se partage, on oublie l’heure, le temps, et la fusion de nos deux corps est plus intense.

Ralentir

Quand on roule à deux cent à l’heure, difficile d’observer le paysage autour de nous. C’est flou, un peu vert, un peu bleu, sans doute joli, mais on n’en sait rien. Pour admirer le décor et en prendre plein les yeux, rien ne vaut une balade à vélo ou à pied. C’est la même chose pendant le sexe : osons ralentir et ne fonçons sur une pénétration vite fait bien fait.

S’étendre sur des caresses préliminaires, sur des parcelles de peau qu’on a tendance à zapper et envoyer le chaud, puis le froid, puis le chaud, c’est le meilleur moyen de décupler les sensations et de les rendre, toutes, plus bruyantes, plus visibles. Alors mollo, pour changer !

Côté boutique

Abonnez-vous à notre newsletter

S’abonner